( Page en construction ! * )

  Mes  Créations

Musiques - Ecrits

Pour accéder à un Medley de mes Improvisations chantées sur certaines de mes créations musicales, cliquer sur le bouton ci-dessous :

              Je suis à cet instant ( Septembre 2019 )
               en cours d'Elaboration d'un Recueil de
                   
"Poésie  d'Amour  Sacré"

      

* Extrait :

Mon Amour
Mon Ami Suprême
Mon Tendre Adoré
Mon Époux Stellaire

La Nudité de nos Corps
Exhale la Nudité de nos Âmes
RéUnis au Son d'un Chant
Dont Seuls Nos Deux Coeurs
Connaissent la Divine Gamme

L'Entrelacement Béni
De nos Deux Temples de Chair
Dans leur Nature Sauvage
Vive comme l'Eau
Libre comme l'Air
Irradie la Plus Merveilleuse Lumière

Le Feu Sacré
De notre Alliance Solaire

Fréquence Dédiée
Au Lien Adamantin
De nos Êtres Gémellaires
Voyageant à Travers les Âges
En le Ciel
En la Terre
Pour Leurs Sublimes Retrouvailles
Sans Fin 💛

Aime - Toi

 

 

⁂ Aime -Toi.

 

☆ Ça veut dire quoi ?....Que je dois me faire plaisir ? Penser d'abord à moi ? M'offrir des massages ? Que je peux manger du chocolat ?

 

⁂ Oui, c'est un bon début.

 

☆ Début ?.....De quoi ?.......Je croyais que l'Amour universel ne finissait pas.

 

⁂ C'est vrai, l'Amour est partout.Tout le temps Là.

 

☆ Bon alors, c'est quoi la suite de l'Amour de moi ?

 

⁂ C'est ton Regard.

 

☆ Quoi ? Qu'est-ce que je dois voir ?

 

⁂ Toi.

 

☆ Moi ?... Tu veux dire dans le miroir ?... Que je m'aime quand je me vois ?

 

⁂ Oui déjà. Puis c'est encore plus profond que ça.

 

☆ Bon, parce que le côté ego trip " je m'aime ", " miroir mon beau miroir ", ça peut vite être caricatural et vain, non ?

 

⁂ Il y a souvent une incompréhension quand au fait de s'aimer soi . Un amalgame se crée dans les esprits humains, entre l'amour de soi et l'égo-centrisme. Comme si s'aimer soi devait se faire obligatoirement au détriment de l'attention, de l'amour à l'autre.

Comme ce monde est étrange.

Bien sûr, aucun d'entre nous n'échappe aux revendications inconscientes de son ego malmené, plus ou moins intenses, qui nous maintiennent dans le balancier du complexe infériorité/supériorité, de la comparaison, du jeu de rôle, de la ré-action.

Et bien souvent, nous n'avons pas accès à d'autres voies que celles là pour nous connecter au sentiment de valeur de soi. Dans le meilleur des cas.

 

Jusqu'à ce que...l'Amour.

L'Amour n'est pas réactionnel, il n'a pas besoin de force d'opposition pour être. Il Accueille.

Il croît, rayonne inexorablement dans le champ de l'Inclusion.

 

☆ Ok.....Et alors le Toi ?...Comment on fait pour s'aimer SOI ?

 

⁂ On continue de se regarder, et surtout de se VOIR, tout en changeant de sorte de miroir. Chaque autre, chaque situation, est un miroir de Soi.

☆ Bon ça oui, je l'ai entendu dire, mais je comprends toujours pas. Si l'autre me juge, me critique, me fait du mal, ça veut dire que moi aussi je suis comme ça ?
Ça veut dire que ça vient de moi ?

 

⁂ Le point essentiel de cette ''proposition'' est de ne Pas se focaliser uniquement sur ce que l'Autre fait, dit, ou sur ce que ta vie t'amène comme scénario, mais de rester connecté à ce que Toi tu ressens, perçois, Vois, de Toi, à l'intérieur de Toi. Car ce qui nous intéresse ici, ce qui intéresse l'Amour, c'est ce qui parle de Toi, de ton monde intérieur.

 

☆ Et l'autre, on s'en fout alors ?

 

⁂ Te vois-tu ?... Encore une fois, tu mets en opposition, le fait d'être attentif à soi et celui d'être attentif à l'autre.
Je peux comprendre qu'il soit difficile d'imaginer qu'on puisse être simultanément à l'écoute de soi- même et à l'écoute de l'autre.
La différence avec nos scénarios habituels d'échanges, c'est que là, nous limitons l'éventualité de nous laisser happer par des processus mentaux, émotionnels, plus ou moins automatiques, réactionnels. Nous mettons de la Conscience dans ce qui se vit en temps réel.
C'est un plus pour nous ET pour l'autre à qui nous offrons notre présence vraie.
Ça élève l'énergie, la vibration, le partage.

 

☆ Ça peut pas tourner à l'obsession de vouloir s'écouter comme ça tout le temps ?.

 

⁂ Si on a une nature obsessionnelle, perfectionniste, à la base, cela pourra effectivement se transposer dans ce processus. Il est bon de trouver l'équilibre juste pour nous, dans cette approche, comme en toute chose.
Le premier pilier c'est l'Intention. Je pose simplement l'intention d'être plus présent à moi-même, de me voir plus clairement, de mieux comprendre mes fonctionnements.
Et j'entretiens cette intention au quotidien.

 

☆ Mais ça c'est plutôt la "connaissance" de soi ?

 

⁂ Exactement. Et c'est le Lien qui nous connecte à l'Amour, car il nous permet d'identifier les parties en nous qui ont le plus besoin de recevoir notre amour.
Grâce au miroir de l'autre, grâce à celui de la vie, ce que nous portons d'inconscient, d'in-connu, est mis en lumière, si on veut bien s'arrêter pour le regarder.
Car nous sommes bombardés d'informations internes/externes qui nous dévient de cette attention vraie et il n'est pas aisé de stopper leur flot pour se poser à l'intérieur de Soi.


Tous ces vécus et ressentis difficiles, pénibles, douloureux qui nous habitent, qui nous traversent sans discontinuer, sont l'expression, l'écho de toutes nos absences à nous-même,
de nos oublis d'amour. Ils nous parlent de nos émotions/ ressentis refoulés, réprimés,
tout au long de notre vie, car impossibles à accueillir en temps réel, pour cause de trop de souffrance associée.
C'est là notre fonctionnement d'être humain, parcouru, pénétré, en permanence, par des mouvements d'énergies, des empreintes de tous ordres.

La Bonne Nouvelle, c'est que Rien n'est voué à être éternellement figé dans une forme définie, en nous. Tout peut se Transformer. Tout SE transforme.
Emotion = e-motion = énergie en mouvement.
Colère, tristesse, peur, culpabilité et toutes leurs déclinaisons, n'attendent que d'être rendues à l'amour, pour être recyclées en nouvelle énergie libre.
Et cet acte, cette responsabilité, cette possibilité, nous revient.

Dans un même temps, étant donné la complexité de nos processus internes, la nature souvent chaotique de nos états intérieurs, de nos vies, un accompagnement ponctuel ou régulier, de nature thérapeutique, ou de développement personnel, sera du plus grand bénéfice - même fortement recommandé dans certains cas - pour nous faire aider, soutenir, soigner, accompagner. Pour nous permettre d'alléger nos poids, de faire de l'espace et d'y voir plus clair dans notre jungle intérieure.
Pour certain(e)s, une pratique spirituelle pourra également être précieuse, en fonction de nos inclinations.

 

☆ En même temps, si quelqu'un te veut du mal, te manque de respect, ou que tu vis une situation difficile, tu peux pas ne pas réagir !...On peut quand même dire ce qu'on pense, se positionner ?

 

⁂ Le fait de réagir ou de répondre de manière instinctive ou réfléchie, pertinente ou pas, à une situation, peut totalement cohabiter avec notre présence à ce qui se passe à l'intérieur de nous. C'est un entraînement. Plus on pratique, mieux on y arrive, plus ça devient naturel.

Le but n'est pas de s'empêcher d'être ou de faire, le but est de s'accompagner consciemment à l'intérieur de nos expériences.De ne pas rester bloqué sur l"évènement ", sur "l'autre", en nourrissant des flots de pensées et d'émotions focalisées sur l'extérieur. Mais de rester avec ce qui se vit en nous, car c'est là que se trouve le Trésor, celui qui est l'objet de notre dialogue ici..

 

Exemple : quelqu'un s'assoit sur le siège vers lequel je me dirigeais dans le bus qui est bondé.

Quelles sont les pensées, les émotions qui me traversent ?

 

Est-ce que je ressens de la colère ? De la haine ? Envers moi ou envers la personne ?

Est-ce que je me dis que de toute façon je n'ai jamais de chance, que je suis invisible, que tout le monde s'en fout de moi, que c'est bien fait pour moi, ou que je ne le mérite pas ?

Ou bien est-ce que je me dis que c'est mieux que ce soit cette personne qui ait la place parce que peut-être, ou visiblement, elle en a plus que besoin que moi ?

Ou est-ce que je suis instantanément passé à autre chose, j'ai zappé tout de suite ?

 

Est-ce que dans le cas où je suis en colère, par exemple, j'y rajoute la culpabilité de ne pas être plus serein, plus aimant ?

Est-ce que plusieurs voix, contradictoires ou pas, se mélangent dans ma tête m'empêchant d'entendre et de voir clairement ce qui se passe en moi ?

 

De la même manière nous aurions plus prendre l'exemple d'une intéraction avec un ami, un partenaire de vie, ou un membre de la famille. Exemple dans lequel la notion d'échange verbal,d'engagement frontal, d'intensité émotionnelle, la dimension affective, les projections, ajoutent encore au challenge d'être présent à ses ressentis en temps réel. Et ce d'autant plus si la notion de stress est impliquée dans la situation.

 

☆ Houlala, c'est un peu prise de tête...S'il faut faire ça à chaque truc qu'on vit, bonjour le travail, surtout si tu as une famille, des enfants, t'as pas le temps pour ça !

 

⁂ C'est sûr, cela demande de la disponibilité. Mais pas de se mettre de la pression, ce n’est pas un concours. Le moteur ici, c’est l’Amour.

C’est le désir ardent de se connaître, de s'aimer, en vérité.

Et comme je te le disais, c'est un réflexe à installer. Au début ça paraît difficile,

voire impossible, car personne ne nous a appris ça, il nous faut le découvrir et le réaliser nous-mêmes.

On le fait à notre rythme, à notre manière, unique et parfaite pour nous.

 

Un jour, si on garde la flamme allumée de Soi, ça devient une " seconde nature '... de premier choix.

 

☆ Bon, disons que c'est ok. Et après, une fois qu'on s'est Vu, écouté, qu'on a identifié ce qui se passe en nous, c'est quoi la prochaine étape ?

 

⁂ En fait, l'Amour de Soi s"active à l'endroit même du " Se voir ".

A l’instant où le jugement, la peur, le déni, la rage, la tristesse..., en moi, se révèlent à ma vision, à ma conscience, j'ai la possibilité d'y envoyer, d'y injecter de l'amour, ne serait-ce que par mon intention.

L'Intention précède le sentiment, elle fertilise le terrain, car au début, il n'est pas facile de rayonner directement le sentiment, l’énergie d'amour, au coeur même de la colère, de la peine, de la jalousie....etc

Et lorsque ce n’est pas possible en temps réel, c’est également " en différé " que nous pourrons nous "voir ". Avec un peu de recul par rapport à la situation en question, nous pourrons observer nos états intérieurs, en lien, en résonance avec ce qui s’est passé et leur amener notre amour, à ce moment-là.

 

☆ Oui, parfois ça fait mal de se Voir. On a pas envie de voir nos côtés négatifs. On a pas envie de s’apercevoir qu’on ressent de la rage, du jugement, ou de se prendre en flagrant délit de jalousie.On a juste envie de vite passer à autre chose...d'être " quelqu'un de bien " :-)

 

⁂ Oui, se juger soi même pour ces choses que l'on voit comme pas très " jolies " en nous - qui nous concernent Toutes et Tous - cela fait partie ne notre incapacité à nous accueillir dans notre totalité, faute de ne pas savoir comment faire.

Encore une fois, on ne nous l'a pas appris.

Cependant, faire comme si ces parties de nous n'existaient pas, les rejeter, ne les fera pas disparaître. Et, ce qui est bien plus dommageable, nous empêchera de leur permettre d'être enfin reconnues, libérées et transformées, par l’Amour en nous. Cela pour le plus grand bien de notre santé physique, psychique et celui de notre vie, dans tous ses aspects.Pour réellement passer à autre chose.

Chacun(e) de nous peut trouver sa manière à lui/elle de cheminer dans cette direction d’authenticité, d’écoute et de présence à soi.

 

Quand la douleur ou l'inconfort sont trop présents, on fait ce qu'on peut pour l'éviter et c'est Normal. Ça n'est pas vraiment judicieux et doux pour nous, de vouloir attaquer de front la montagne de nos souffrances irrésolues.

 

L'amour travaille par érosion. Le granit de notre obscurité se dissout grâce au goutte à goutte amoureux de notre présence vraie à nous-mêmes.

 

☆ Donc, concrètement, une fois qu'on s'est vu, comment on fait pour se donner cet amour ? On se dit " je t'aime " à nous-même, en boucle ?

 

⁂ C'est assurément une pratique hautement bénéfique.

Je T'aime et Merci sont parmi les mantras les plus puissants qui existent.

 

 

Si nous prenons l'exemple d'un moment où nous ressentons la colère en nous.
On peut s'adresser à elle, lui dire qu'on la voit, qu'on la reconnaît, comme une partie de nous qui porte l’empreinte d’une expérience passée. Ecouter le message qu’elle a à nous délivrer sur nous, en relation avec l’évènement déclencheur. Respirer en elle, consciemment. Identifier avec plus de précision les “thèmes” sous-jacents à cette colère. Puis, on peut la placer dans les bras de l'Amour Infini, afin qu'il la libère, qu’il nous libère, de son cycle répétitif programmé. On demande, on ressent, on visualise que l'Amour transmute tout l'historique, tout le conditionnement, relié à cette colère. On peut faire cela pour toute émotion, tout ressenti : peur, tristesse, culpabilité, chagrin, honte, dénigrement de soi...etc

 

Et envoyer notre Gratitude, notre Merci du coeur, à toutes ces énergies messagères en nous, qui nous parlent de nous, nous éclairent, inlassablement, sur notre vécu profond, notre expérience Humaine.

 

Si cela fait sens pour nous, on peut aussi se connecter à l'enfant en nous qui est celui/celle qui a vécu toutes ces sortes de traumas plus ou moins importants et qui continue de crier ses blessures au travers de nos émotions d'adulte. On peut le/la prendre dans nos bras pour lui dire qu'on l'aime et qu'on est là pour prendre soin de lui/d'elle, consciemment, inconditionnellemnt, dans l'amour et la sécurité, tel un parent bienveillant.

 

☆ Mais la colère par exemple, c'est pas forcément négatif, ça peut être un moteur, ça peut servir à dénoncer des choses ?

 

⁂ Oui, il est vrai que la colère puisse parfois servir un dessein positif, qu'elle nous donne du courage, un sentiment de force, à certains endroits. Qu''elle permette aussi, dans certains cas, de ne pas sombrer dans l'espace de la dépression, car elle connecte à l'énergie vitale, à sa manière.

Cependant, si on se pose un peu plus profondément en elle, en soi, à travers elle, on sentira, la plupart du temps, qu'il y a comme une distorsion, comme un feu instable, porteur de chaos, de confusion. Sourde ou explosive, on sentira combien elle est une réponse, une réaction, à l'énergie de répression, de non-reconnaissance, de trahison, de dénigrement, d’injustice, d'humiliation.

Tout autant de vécus en mal d'amour...Et aujourd'hui, en demande de Notre amour.

 

☆ Mais c'est sans fin alors, parce qu'il y aura toujours des émotions, des pensées, des ressentis en nous qui auront besoin d'amour ?

 

⁂ Oui, il semblerait bien que nos émotions, pensées, ressentis aient encore de beaux jours devant eux.

Ce qui peut changer, évoluer, c'est notre expérience de ces vécus intérieurs, notre relation à eux. Plus nous nous établissons dans notre veille intérieure, notre regard éclairé sur nous-même, notre présence observatrice aimante et englobante, moins nous sommes identifiés et collés au ballet incessant des mouvements internes/externes de nos vies, en les subissant aveuglément.

Plus l'intensité et la durée de nos états disharmonieux diminue.

Plus notre esprit, notre coeur, notre corps, s'apaisent.

 

☆ Et l'amour des autres, il peut pas nous aider à nous aimer ?

 

⁂ Oui absolument, l'amour des autres est une aide merveilleuse. Il est un miroir qui peut être infiniment réconfortant, encourageant, nourrissant, inspirant. Il peut nous permettre de ressentir, de Voir, de partager nos parties lumineuses, notre potentiel d'amour révélé. Il peut aussi nous permettre de Voir nos côtés sombres, dans un contexte plus sécure et bienveillant.

 

Mais pour autant, il ne pourra jamais remplacer l'amour que l'on se porte, soi, à Soi.

Cela, nul autre, quelle que soit l'immensité de son amour, ne peut le faire pour nous.

Lorsque l’on connaît et chérit son propre Coeur, on fait à Soi, à l’Autre et au Monde, le plus précieux des cadeaux.

 

C'est l'Amour, alors, qui aime à travers Nous.

 

Alors, toi, qu'as-tu identifié de tes ressentis, pensées, émotions, au long de notre échange, qui puisse bénéficier de ton Amour ?

 

Magali Pietri :-) *

 

ONELOVE ∞ 

.

.

.